Un démon se faisant chasser avec des haricots, détail, Katsushika HokusaiHier a eu lieu la fête de Setsubun au Japon qui symbolise le passage de l'hiver au printemps. On y chasse les démons en jetant des poignées de grains de haricots et en criant Oni wa soto ! Fuku wa uchi ! (鬼は外 ! Dehors les démons ; 福は内 ! A l'intérieur la bonne fortune). Cette tradition s'appelle mame-maki (豆撒き, jet de haricots).
Quelqu'un peut parfois endosser le rôle du démon, par exemple auprès d'enfants. Il porte alors un masque effrayant d'oni et les enfants lui jettent les grains de haricot, ce qui rend la fête plus ludique pour les enfants, mais peut-être moins pour celui qui fait le démon !

De nombreuses autres festivités prennent place à cette occasion. Les gens se rendent aux sanctuaires ou aux temples qui se parent de nombreux stands, notamment de nourriture, comme pour un matsuri (祭, festival). Mibu-kyôgen au Mibu-dera

Au Mibu-dera, on vend des assiettes de terre cuite sur lesquelles les gens peignent leur nom et leur prénom. Ces assiettes sont ensuite brisées pour la représentation de la pièce de kyôgen (狂言, sorte de théâtre comique traditionnel) Hôraku Wari (炮烙割, Les Assiettes Cassées).

Voir l'illustration en grand - Auteur : Katsushika Hokusai
Voir la photo de mibu-kyôgen en grand - Auteur : MShades
Voir une photo des assiettes brisées